Rétrospective projet-pilote

Rétrospective 2008-2009

Vers la Cité des Jeux du Monde

Dès 2003, les premières activités du Moulin à vent au Québec s’adressent aux enfants : activités parascolaires et animations  spécialisées en cirque et en Jeux du Monde. En 2005, l’organisme offre une activité nouvelle et inédite qui prendra place dans une aréna du Mile-End, puis dans une école du Plateau : La Maison des Arts et des Jeux. Un premier lieu dédié aux Jeux du Monde et aux Sports Traditionnels à destination de groupes scolaires et de sorties de camp. Ce projet préfigure la naissance de la Cité des jeux du Monde. 

En savoir plus

En 2007, Le Moulin à vent prend un virage vert et quitte Montréal pour les Laurentides afin de poursuivre le développement de son projet d’accueil de groupes en milieu naturel. C’est à Val-David, puis à Val-Morin, que l’organisme offre, pour se faire connaître, un camp spécialisé en jeux (le camp Ludiqu’Art) et une soirée fête foraine à l’ancienne devant le théâtre du Marais.

Séduits par l’originalité des activités de l’organisme, qui allient tradition et modernité, les élus des municipalités – qui voient là un potentiel d’activités attrayantes pour leurs jeunes – invitent le Moulin à vent à leur déposer un projet récréatif et culturel qui pourrait à la fois répondre aux besoins des résidents et des villégiateurs. Le Moulin à vent développe un projet récréotouristique innovant : la Cité des Jeux du Monde.

À la fois parc récréatif et culturel pour les familles, espace ludique pour les jeunes du camp de jour, ludothèque spécialisée dans les jeux d’autrefois, la Cité des Jeux du Monde prend forme. Dès 2008, un partenariat s’établi avec la municipalité de Val-Morin permettant au Moulin à vent de créer un petit parc récréotouristique. C’est à l’entrée du Parc Régional Léonidas-Dufresne, en pleine nature, que ce projet pilote prend vie.

B_20 (3) B_05 (3) B_22 (3)

Un projet expérimental, précurseur du retour en force du jeu au Québec 

Inspiré des Maisons de Jeux présentes depuis plus de 30 ans en Europe (France, Belgique, Allemagne, Espagne…) où l’intérêt pour le patrimoine des jeux anciens est bien présent tant dans le milieu associatif au travers du réseau des ludothèques publiques, Le Moulin à vent créé ainsi le premier lieu au Québec où le public peut venir passer du temps en groupe (sortie scolaire, sortie de camp) ou en famille pour redécouvrir des jeux et des sports traditionnels.

En savoir plus

La Cité des Jeux du Monde, une pionnière? La redécouverte du pouvoir des jeux de société comme facteur de cohésion sociale et de plaisir partagé est encore embryonnaire. Les pubs ludiques (qui maintenant se multiplient partout au Québec) n’existent pas encore. La ludification ( »gamification ») des pratiques n’a pas encore conquis toutes les sphères de la société. Notre projet pilote est précurseur d’un mouvement ludique qui va bientôt conquérir le Québec. 

dh_public_pas_de_geant_3 (2) dh_public_quilles_molkky (2)  dh_public_quilles_d_aquitaine (2)

La Cité des Jeux du Monde : un lieu de sortie de groupe recherché

Durant 2 saisons estivales (2008 et 2009) la Cité des Jeux du Monde accueille chaque semaine à Val-Morin plusieurs groupes de camps de jours de la région des Laurentides et de Lanaudière en quête de nouvelles aventures. Jusqu`à 80 enfants envahissent joyeusement le stationnement du Far Hills où notre petit parc ludique s’est installé à la lisère de la forêt. Dès le second été notre activité, intitulée  »Explorons les jeux du Monde », devient une Classe Nature certifiée par l’ACQ (Association des Camps du Québec). De plus en plus de camps ou de groupes scolaires souhaitent s’inscrire à l’activité. 

al_public_cloture_electrique (3) B_17 (4) al_kabbadi_1 (2) qs_public_fil_de_fer_2 (2)

La Cité des Jeux du Monde : des événements attractifs pour les familles

En plus d’ouvrir ses portes durant la semaine la Cité des jeux du Monde invite les familles et les associations locales à venir découvrir ses jeux patrimoniaux et son ambiance de fête foraine durant la fin de semaine (y compris durant l’hiver 2009 où elle sera ouverte).

En savoir plus

2 évènements marquants y seront organisés afin de promouvoir le parc qui fera dès 2009 partie des attractions de l’Association du Tourisme Régional des Laurentides. Tout d’abord, la tenue de la première édition du Festival des Jeux de la Pleine Lune en 2008 (un festival ludique et familial se déroulant sur 24 heures en continu), et enfin le tournage de l’émission Salut Bonjour lors d’un petit-déjeuner ludique pour les enfants du camp de jour municipal.

La fin du projet pilote. 

Après deux années de magnifiques expériences prometteuses le projet pilote de la Cité des Jeux du Monde doit prendre fin à l’issue de la saison hivernale 2009. La municipalité qui, avec le développement des pistes de vélo de montagne, entrevoit la possibilité d’accueillir une Coupe Québec doit récupérer 100% de l’espace. La Cité des Jeux du Monde perd son petit coin de nature. 

Verso_4c (2)

Elle se met en mode recherche de site pour l’année 2010, mais l’industrie récréotouristique n’échappera pas à la crise économique mondiale amorcée l’année précédente. La poursuite de ses activités est remise à plus tard.