Nos décors de foire

Le Train Gaïa

Source d’inspiration : L’univers du voyage ferroviaire 

train_gaia_mav_6Qui n’a pas joué enfant au petit train ? Pour ma part, c’est un petit train électrique, que nous sortions de sa boîte à chaque noël dans notre chambre avec ma soeur pour installer les rails qu’il fallait alors enjamber afin de redresser les wagons ou la locomotive qui, immanquablement, déraillaient.

En savoir plus

Il y avait aussi à la Ducasse (fête foraine dans le Nord de la France), des petits trains dans lesquels on pouvait embarquer toute une gang, se disputant parfois la place de tête dans la locomotive.

Dans les vitrines des magasins de jouets dans la grande ville de Lille (la Capitale du Nord), c’étaient de magnifiques trains miniatures montés sur des circuits minutieusement décorés (paysages de montagne, de campagne ou de ville) qui nous en mettaient plein les mirettes.

Notre Train Gaïa : une quasi réplique roulante des premiers trains

À l’hiver 2004, nous faisions un  »brainstorming » en vue de créer une attraction ludique de grande envergure pour les fêtes et festivals et l’idée du train, comme véhicule symbolique, permettant de voyager dans le temps nous est apparue.

De l’idée à la réalisation, il y avait un énorme défi à accomplir car nous avions à peine 3 mois pour le concevoir et le réaliser. Grâce à un partenariat inespéré, avec 2 enseignants en ébénisterie et une vingtaine d’étudiants de École des Métiers du Meuble de Montréal, nous avons accompli cette folle mission et au 1er Juillet, pour la Fête du Canada, c’étaient non seulement un train, mais une gare entière qui étaient installés dans le Vieux-Port de Montréal.

La locomotive de notre Train Gaïa est une quasi réplique de la locomotive à vapeur  »WOTO », construite en 1929, par la compagnie anglaise W.G. Bagnall Limited, et ses 3 wagons sont inspirés du Plat Decauville à bords abattants, un wagon de marchandises de 1910 de fabrication française.

Sécurité et utilisation (été)

Une fois assemblés, la locomotive et ses 3 wagons, peuvent embarquer près de 30 personnes et sur l’asphalte, un homme fort peut tirer tout le convoi! (à condition que les pneus, notre seule entorse à la tradition, soient bien gonflés).

Autrement, les wagons (8′ de long x 40′ de large), peuvent également être utilisés séparément pour des aminations ambulantes et transformés soit en Étals de Marchands Ambulants, soit en plateformes mobiles pour des performances artistiques.

Rénovés en 2017, nos 3 wagons avec plateformes, étaient présents en septembre pour l’inauguration du Parc Frédéric Bach à Montréal (le plus grand parc de réhabilitation urbaine en Amérique du Nord).